rapport moral assemblée générale 16 juin 2017

Posté le 16 Juil 2017

L’année 2016 et plus encore cette moitié d’année 2017, déjà bien entamée, nous a fait vivre de façon intense la tension entre deux pôles imposés par la vie de l’association ou sa survie : le développement de l’association nécessaire et les incertitudes liées aux changements administratifs

  • Le développement de l’association (commencé en 2015) est nécessaire pour pérenniser sa viabilité dans une perspective d’asseoir plus solidement les financements et la professionnalisation et donc trouver des nouveaux salariés et/ou des bénévoles formés pour ces nouvelles actions, avec les incertitudes liées à la mise en place et le suivi de ces actions.
  • Les incertitudes liées aux changements administratifs et décisions financières qui suivent, sont encore présentes. Bien sûr, l’inquiétude sur le financement de l’insertion s’est apaisée pour cette année 2017 mais cela ne nous dispense nullement de rechercher d’autres sources de financement pour soutenir nos convictions sociales et culturelles, car l’équilibre n’est pas réalisé entre les activités « de production à bon rendement économique » et les « activités non rentables mais nécessaires au sens même de notre engagement social ».

 

Dans cette tension, nous ne pouvons que constater la nécessité de mieux gérer la coordination entre les actions, de maitriser les débordements du calendrier et nos dépenses. Ces points sont essentiels à travailler pour réussir la suite de l’année en cours et les suivantes, ils feront l’objet de l’attention du conseil d’administration, mais devront aussi être présents dans la vie au quotidien des ateliers, la gestion des évènements.

 

Cependant, en ce milieu de 2017, si nous pouvons regarder les projets de façon positive, c’est grâce au formidable investissement des bénévoles qu’on le doit, en comptant aussi dans cet apport l’engagement bénévole des salariés et de nos partenaires :

 

  • L’année 2016 a été riche dans le développement global de l’association avec un accroissement des actions portées par les bénévoles dans les activités « de services aux publics » qui se sont diversifiées. Cet apport a été essentiel pour tenir notre pari pédagogique, de la force de la mixité sociale dans une équipe engagée aux partages d’expériences. Ces partages ont été à l’œuvre dans tous les ateliers réguliers comme dans les évènements.

 

Cette solidarité dans l’action a été un ferment de reconnaissance, d’acquisition de compétences et d’accès aux responsabilités. En effet l’efficacité des actions menées par chacun, sur des petits engagements comme sur de plus vastes, a été le socle sur lequel a pu s’appuyer le lancement d’activités nouvelles ou la réussite d’actions dans la durée, de prestations à assurer. Je voudrais souligner le passage de relais efficace, la valorisation des compétences, la capacité créative qui ont permis de dépasser les tensions de la conjoncture, dans la convivialité et sans baisser sur l’exigence.

 

J’ajoute aux remerciements à cette équipe « bénévoles et salariés ensemble », la bienvenue aux tout nouveaux bénévoles qui sont venus nous rejoindre récemment, montrant leur adhésion aux notions d’utilité sociale et de création solidaire.

Je n’oublie pas l’apport incroyable de nos partenaires anciens et récents qui a permis d’en affirmer les richesses multiples et qui va construire une nouvelle donne dans les projets à venir.

Merci à tous de votre investissement, pour maintenir le sens et inventer les actions de Siloé

 

 

Annette Gibert juin 2017